Reçu le 19/10/2020, de J. V. via Info@bois-cambre.brussels

Citoyen(ne) habitant la commune de 1050 Ixelles

Vous êtes le bourgmestre, socialiste, de la Ville de Bruxelles. Mais vous n’êtes pas le bourgmestre de la commune où j’habite, Ixelles, dont le bourgmestre  et la majorité sont écolos, suivis des socialistes, qui semblent bien tièdes vis-à-vis de vos décisions et de leur conséquences. Avons-nous basculé dans ce que certains économistes appellent l’Eco-socialisme ?

En décrétant une fermeture quasi-totale du Bois de la Cambre, vous ne vous privez pas de prendre à nouveau une décision unilatérale antiéconomique et antisociale qui ne peut que décourager les habitants des communes entourant Bruxelles (Uccle, Watermael-Boitsfort, Ixelles, Forêt, Rhodes-St-Genèse,… et, plus largement, de Wallonie) d’encore venir y travailler !

Dans la mesure où la population n’a pas été consultée, il s’agit d’un véritable DÉNI DE DÉMOCRATIE !!!

Pourquoi avoir décidé cela ? Pour permettre à quelques-uns de profiter de la nature, quand le temps le permet, et à quelques vélocipédistes de se défouler sur le macadam, alors que Bruxelles est considérée comme une des villes les plus vertes (parcs) en Europe et que, à côté du Bois de la Cambre, nous avons une Foret de Soignes de 4.383 ha ? Pour cela, il faudrait détruire un des accès les plus importants à Bruxelles et perturber par là, non seulement le travail, mais surtout  la vie de tas de gens par une augmentation insupportable du trafic autour du bois !...

En ce qui nous concerne, ma femme et moi, nous sommes âgés respectivement de 74 et 76 ans. Ma femme est atteinte d’un cancer et je souffre de graves problèmes cardiaques. Nous devons nous rendre plusieurs fois par semaine à l’hôpital Ste Elisabeth, avenue De Fré (nous habitons avenue Maurice à Ixelles)… Nous mettions 10 minutes pour y être… Grâce à vous, Monsieur Close, nous mettons maintenant entre 30 et 45 minutes, même en prenant un autre itinéraire que par le bois. Je précise qu’il n’y a pas pour nous de possibilité de nous y rendre par les transports en commun, ni, vu notre âge, à vélo ( !), ni en taxi (trop cher et tout aussi bloqués dans les embouteillages autour du bois).

Merci Monsieur Close pour cette belle amélioration de ce que vous appelez sans doute notre « bien-être » !

J. V.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement