Reçu le 23/10/2020, de E. S. via Info@bois-cambre.brussels

De nombreuses améliorations pour les cyclistes et piétons ont été mises en place dans le bois de la Cambre (qui n'a jamais été considéré comme parc) il y a quelques années qui ont déjà fortement limité l'accès automobile, telles que la mise en place de pistes cyclables (tant attendues), le passage à 2 bandes au lieu de 3, voire 4 autour du lac, ainsi que la suppression du passage direct (sans faire toute la boucle) de l'avenue de la Belle-Alliance vers l'avenue de l'Orée, avec la mise en place d'un kiosque qui n'est que très rarement utilisé. 

La fermeture du bois le week-end est une excellente initiative et se justifie par le fait que de nombreuses personnes ne travaillent pas le week-end, bien que le trafic s'en ressente le samedi et que cela n'aide pas les commerçants.

Que le bois ait été fermé lors du confinement est aussi assez logique.

Par contre, ce refus total et sans concertation de le rouvrir le bois en semaine depuis le mois de juin est incompréhensible (alors que les gens travaillent et qu'il n'y a que quelques passants), encore moins depuis la rentrée de septembre. 

Vous n'êtes pas sans savoir que le bois a toujours été et est encore une véritable plaque tournante de l'accès Sud de et vers Bruxelles. Sans autres réelles alternatives, il est un accès de nombreux navetteurs qui, par votre entêtement, se retrouvent bloqués, pris au piège entre, aller à gauche où c'est bouché et aller à droite où, non seulement c'est bouché mais vous devez faire un détour conséquent pour rejoindre l'avenue Roosevelt.  

Je suis allée sur le lien nous permettant de répondre à l'enquête de satisfaction, que j'ai remplie.

Malheureusement celle-ci est particulièrement orientée et ne permet pas vraiment de s'exprimer.

Déjà dans la question « utilisez-vous le boulevard... et allez-vous encore l'utiliser » ? Qu'est-ce cela pour une question ?  En tant que Bruxelloise (non navetteuse) et très piétonne, il est évident que je suis amenée à me déplacer dans la ville.  

Quoi qu'il en soit, je vous invite à vous rendre au Sud du bois le matin (aux heures de pointe qu'on dit qu'il n'y a plus) pour vous rendre compte de ce qui se passe réellement sur le terrain. 


E. S.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement